ville de La Frette sur Seine
Dimanche 25 Juin 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville

La Mairie
> Accueil  > Notre ville  > Edito  > Archives
 De nouveaux défis à relever     Pour imprimer le texte
  juin 2014
 

Après les élections européennes, où la participation des Frettois a d’ailleurs été meilleure qu’au plan national, le climat national reste morose.
Tout y contribue : l’asthénie persistante de l’économie française, la crue ininterrompue du chômage, le gonflement de la dette publique. Il s’y ajoute une crise morale qui menace de rompre le contrat de confiance entre les citoyens et les responsables politiques de notre pays.

Dans ce contexte, il est très important de préserver les communes qui constituent un pôle de stabilité et l’échelon de base de la démocratie. Elles doivent rester « une petite république dans la grande ».
Or, elles sont confrontées de plus en plus à des lois et à une réglementation technocratiques qui ne tiennent pas compte des réalités locales. La libre administration des collectivités territoriales se trouve battue en brèche alors même que ce principe figure pourtant dans notre constitution.

Quelques exemples parmi les plus flagrants :

• Avec la dernière « loi Duflot », il nous faudrait réaliser 415 logements sociaux, ce qui constitue un objectif totalement inatteignable quand on connaît la situation de La Frette. Ce dossier est connu de tous et je n’insisterai pas.

• La réforme des rythmes scolaires constitue aussi un véritable casse-tête pour les municipalités. Nous la mettrons en œuvre tout en poursuivant la concertation sur le périscolaire dans le cadre du comité de pilotage.

• Enfin, l’Etat exige que les intercos jouxtant la future métropole de paris franchissent le seuil des 200 000 habitants. Cette évolution nous éloignera des administrés et elle nous paraît dangereuse alors que l’on vient juste d’intégrer quatre nouvelles communes après notre transformation en communauté d’agglomération.

L’équipe municipale fera en sorte de gérer au mieux ces différents défis.

Dans l’immédiat, je vous donne rendez-vous sur les quais pour la fête de la musique et le 14 juillet pour célébrer la fête nationale.

Et à tous je souhaite un excellent été.

 

Maurice CHEVIGNY
Votre Maire
Vice-président de la Communauté d’Agglomération du Parisis

 

>  Dans la même rubrique  <
Une rentrée sous forte contrainte  |  Un grand merci...  |  Discours de Maurice CHEVIGNY
 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015