ville de La Frette sur Seine
Mardi 22 Août 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville

La Mairie
> Accueil  > Notre ville  > Edito  > Archives
 Edito d’avril 2006     Pour imprimer le texte
 

Comme j’ai coutume de le dire le vote du budget est un acte essentiel de la vie communale. Celui de l’exercice 2006 vient d’être adopté le 30 mars par le conseil municipal.

 

Ce budget a été élaboré sous le signe de la continuité de notre action. Il traduit la poursuite de la politique financière menée depuis 2001. Elle se résume d’une façon très simple. Il s’agit de maintenir une gestion rigoureuse et de maîtriser l’évolution de nos frais de gestion.
C’est la condition nécessaire pour dégager un niveau correct d’autofinancement (excédent de recettes sur les dépenses de fonctionnement) pour pouvoir investir sans augmenter les impôts ni accroître l’endettement de la commune.

A la différence de ce qui se passe dans nombre de collectivités (je pense en particulier à la région Ile-de-France) nous avons, en effet, le souci de stabiliser les taux d’imposition locale. Je rappelle que ces taux n’ont pas bougé depuis 2002 à La Frette. Dans le même temps, le montant des emprunts levés reste inférieur au remboursement des emprunts antérieurs, désendettement oblige.

Dans ce cadre très « volontariste », équilibrer le budget constitue naturellement un exercice délicat. Et ce, d’autant plus que l’Etat nous pénalise lourdement, cette année, en doublant quasiment le prélèvement pour le manque de logements sociaux.

Malgré cela, nous accentuerons notre effort sur le plan social en donnant, par exemple, des moyens plus importants au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et à l’association Euryclée. Nous continuerons, également, à développer les actions destinées aux jeunes adolescents, qui sont très appréciées.
En 2006, nos investissements resteront conséquents avec l’achèvement des travaux de la rue Gambetta, de nouveaux travaux dans nos écoles et dans d’autres bâtiments communaux, comme le « petit gymnase » dont le sol doit être rénové. 2006 sera, également, une année de préparation de l’avenir avec la réalisation de l’étude préalable au prochain contrat régional.

La Municipalité est animée par la « volonté de faire », et son principal objectif est de répondre aux besoins des Frettois tout en maîtrisant la pression fiscale.

 

Maurice CHEVIGNY,
Maire de La Frette sur Seine,
Président de la Communauté de Communes du Parisis.

 

>  Dans la même rubrique  <
Edito de décembre 2006  |  Edito d’octobre 2006  |  En souvenir de Robert BETHUNE  |  Edito de juin 2006  |  Edito de février 2006
 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015