ville de La Frette sur Seine
Mardi 22 Août 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville

La Mairie
> Accueil  > Notre ville  > Edito  > Archives
 Edito - Octobre 2007     Pour imprimer le texte
 

La rentrée est déjà loin et les activités ont repris à un rythme soutenu sur tous les plans.

En ce qui concerne la Communauté de Communes du Parisis (créée fin 2005), plusieurs actions marquent une réelle volonté de proximité et se traduisent maintenant dans la vie quotidienne des habitants :
- Une nouvelle ligne de bus a été mise en place entre la gare de Montigny - Beauchamp et celle de Cormeilles-en-Parisis en passant par la RD 392 et La Frette,
- La 2ème édition du forum pour l’emploi s’est tenue, le 27 septembre, à Beauchamp et a connu un grand succès d’affluence avec plus de 1 300 visiteurs et 300 emplois proposés,
- Enfin, la lutte contre les tags se développe au-delà du domaine public et s’étend maintenant aux propriétés privées, ce qui constitue une avancée notable pour la préservation de notre environnement.

Au niveau communal, nous continuons à préparer l’avenir avec la poursuite de la concertation sur les investissements qui vont s’inscrire dans le futur contrat régional et départemental.
La réunion publique du 21 septembre, dont la presse s’est fait l’écho, a permis de présenter dans le détail les 3 opérations envisagées :
- rénovation de la salle Albert Marquet,
- aménagement de l’« espace identitaire » entre l’église et la mairie,
- réhabilitation de notre église Saint-Nicolas.

Cette rentrée est aussi la dernière avant les élections municipales de mars prochain. Dans ce contexte, j’ai informé le conseil municipal de la suppression de la tribune des groupes politiques (en l’occurrence les minorités, puisque la majorité ne s’exprime pas) dans le « Courrier frettois ».

Dans un souci d’équilibre et, bien que je n’y sois pas obligé, j’ai décidé de ne plus faire d’éditorial dans les prochains numéros. Cet éditorial m’a permis de mettre notre action en perspective et, depuis 2001, je n’y ai jamais pris de position partisane ou « politicienne ».

Je fais maintenant confiance aux Frettoises et aux Frettois pour juger l’action qui a été menée au service de notre commune.

 

Maurice CHEVIGNY,

Maire de La Frette sur Seine,
Président de la Communauté de Communes du Parisis

 

>  Dans la même rubrique  <
Edito de juin 2007  |  Edito d’avril 2007  |  Edito de février 2007
 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015