ville de La Frette sur Seine
Mardi 22 Août 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville

La Mairie
> Accueil  > Notre ville  > Edito  > Archives
 Un mandat de continuité et de consolidation     Pour imprimer le texte
  Edito de Juin 2008
 

Dernière minute : Lors de la réunion du 23 Juin 2008 au Conseil Général, il a été convenu de maintenir l’actuelle sectorisation des collèges sur le territoire du Parisis avec la présence des jeunes frettois à Louis Hayet.
La construction d’un nouveau collège devrait par ailleurs être étudiée.

PDF - 859.5 ko
Courrier de Monsieur Chevigny adressé à Monsieur Le Président de la Commission Education - Conseil Général du Val d’Oise

Cliquez pour Lire...
 

Depuis mars dernier, c’est un nouveau mandat de continuité et de consolidation qui s’est ouvert. Il sera encore plus dense que le précédent, avec de nouveaux défis à relever.

Dès la rentrée, la procédure de transformation du Plan d’Occupation des Sols en Plan Local d’Urbanisme va être engagée.

Nous préparons, également, la mise en oeuvre des 3 opérations du Contrat Régional. Ce dernier a été approuvé le 3 Mars par le Conseil Régional. Il sera signé prochainement et constituera le programme d’investissement majeur pour les 5 années à venir.

Les vacances pointent à l’horizon mais auparavant les Frettois vont retrouver leurs manifestations festives traditionnelles : Fête de la Musique, Feu de la St-Jean, 14 Juillet... Pour la 1ère fois, nous accueillerons aussi, le 28 Juin, les Olympiades du Parisis (sur notre Base de Loisirs).

Les Frettois sont nombreux à se promener sur les berges d’un site exceptionnel qui nous a valu de recevoir le nouveau label "Ville Seine", avec l’attribution de 3 Canards, la Frette étant classée 2ème sur les 15 communes primées.

A la rentrée, nos jeunes vont intéger, ou retrouver, le collège Louis Hayet. Le Conseil Général envisage à l’avenir une nouvelle répartition sur 2 établissements : toujours Louis Hayet pour les élèves de Calmette et Camille CLaudel (à Montigny) pour ceux d’Aristide Briand.

Avec les parents d’élèves, réunis le 29 Mai dernier, nous considérons que cette perspective est inacceptable et contraire aux engagements pris en 2003. Nous nous battrons pour que nos jeunes ne soient pas considérés comme une "variable d’ajustement" dans la politique scolaire du département.

Bonnes vacances à tous !

Maurice CHEVIGNY
Maire de la Frette-sur-Seine
Président de la Communauté de Communes du Parisis


>  Dans la même rubrique  <
Un environnement à sauvegarder  |  Conclusions sur le débat public
 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015