ville de La Frette sur Seine
Dimanche 25 Juin 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville

La Mairie
> Accueil  > Notre ville  > Edito  > Archives
 2009 sous le signe de la solidarité     Pour imprimer le texte
 

Au plan national et international, l’année 2009 a démarré dans les difficultés et dans l’incertitude. Elle succède à une année qui marquera, à n’en pas douter, un tournant de l’histoire. En effet, nous sommes confrontés à la plus grave crise économique et financière depuis la grande déflation des années 30.
Beaucoup de choses devront être changées dans le fonctionnement de nos économies et, à mon sens, il faudra surtout remettre « l’humain » au cœur du système.

Au plan communal, la situation est plus sereine. Néanmoins, nous nous attacherons autant que possible à atténuer les effets de la crise et à promouvoir les solidarités nécessaires :
- En aidant les familles qui éprouveraient des problèmes passagers, par exemple, pour le règlement des prestations périscolaires ou des séjours destinés aux jeunes.
- En augmentant, si cela est nécessaire, le budget du centre communal d’action sociale.
- En limitant également la pression fiscale puisque je vais proposer au conseil municipal de maintenir inchangés les taux des impôts locaux et ceci pour la huitième année consécutive.
- En développant aussi l’offre de logements accessibles avec la livraison du programme de l’ermitage Saint-Nicolas et le lancement d’un petit programme place de la Gare dans le cadre de la révision simplifiée du POS si celle-ci est naturellement approuvée. Il faut permettre à nos jeunes de rester à La Frette.

Enfin, à son niveau, notre commune apportera sa contribution au maintien de l’activité économique générale avec la mise en œuvre d’un budget d’investissement qui sera le plus élevé de ces dernières années. Les travaux entrepris dans le cadre du contrat régional y occuperont comme prévu une place privilégiée.
J’ajoute que la communauté de communes du Parisis sera également mobilisée et continuera à jouer tout son rôle en matière notamment de développement économique et d’emploi.
Dans le contexte actuel, et même si nos moyens restent limités, nous devons aller de l’avant et refuser tout immobilisme. Il me paraît important aussi de saisir l’importance des enjeux auxquels nous sommes confrontés et de dépasser les querelles trop partisanes et purement « politiciennes ».

En ce début d’année, je vous renouvelle mes vœux les plus chaleureux pour 2009. Et malgré la sinistrose ambiante, je vous invite à rester optimiste et à faire vôtre la belle formule de Georges Bernanos pour lequel « l’espérance est un risque à courir. »

 

Maurice CHEVIGNY
Maire de La Frette-sur-Seine
Président de la Communauté de Communes du Parisis

 

>  Dans la même rubrique  <
Des réformes en débat  |  Une rentrée dynamique !  |  Edito de Juin 2009  |  Des engagements respectés
 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015